01. Bonjour belle brunette (trad.)

Zum Auftakt ein Ohrwurm-Walzer

‚ÄěMan liebt diese Walzer leidenschaftlich, und noch jetzt k√∂nnen die Augen und Herzen nicht satt davon werden.
Une valse, encore une valse, hört man alle Augenblicke rufen“

Ernst Moritz Arndt, Reisetagebuch um 1790

Bonjour, belle brunette,
je viens te dire adieu,
dans ta jolie chambrette,
n'a pas les larm' aux yeux.
Tous les jours tu me promets
Que tu veux t'enr√īler,
apprends que je suis fille,
et fille à respecter.

Quand tu seras en route,
quand il foudra trimer,
tu craindras la froidure,
souffleras dans tes doigts,
faisant triste figure
au service du roi,
apprends que je suis fille,
et fille à respecter.

Tu pens'ras à ta blonde
Quand il sera plus temps,
mais prends donc patience,
tu pass'ras dans le rang,
tu prendras garde à ta blonde
quand il sera plus temps,
apprends que je suis fille,
et fille à respecter.

Zurück zur Übersicht…

Zurück nach oben…